La soumission de Sudbury pour le centre de production de ferrochrome de Noront

Au début de 2018, la Ville du Grand Sudbury et la Société de développement du Grand Sudbury ont présenté une soumission convaincante en vue d’accueillir le centre de production de ferrochrome envisagé par Noront Resources. Cette soumission a été préparée avec le soutien de partenaires clés dans la communauté, dont la Première Nation de Wahnapitae et Atikameksheng Anishnawbek, tous les établissements postsecondaires locaux, ainsi que nos députés fédéraux et provinciaux.

Noront Resources est une entreprise minière canadienne qui détient les plus vastes territoires d’exploitation dans le Cercle de feu. Dans un premier temps, l’entreprise prévoit qu’elle y extraira le minerai de nickel et de cuivre, qui sera traité à Sudbury. Trois à cinq ans après le début de ces activités, Noront envisage de commencer à extraire la chromite. Si la transformation du minerai doit se faire en Ontario, cela nécessitera la création d’un nouveau centre de production. 

Noront envisage de bâtir son centre de production de ferrochrome dans le nord de l’Ontario. Les villes candidates sont Sudbury, Sault-Sainte-Marie, Thunder Bay et Timmins. Le 2 février 2018, chacune de ces villes a présenté à Noront une soumission qui décrit ses avantages concurrentiels et qui fournit des informations sur sa main-d’œuvre et ses expertises.

D’importantes retombées sont associées au centre de production de ferrochrome de Noront, notamment :

  • Un investissement d’environ 1 milliard de dollars dans la construction
  • 350 emplois permanents
  • 150 emplois indirects dans le secteur de l’approvisionnement et des services miniers de Sudbury
  • l’expansion du secteur de l’approvisionnement et des services miniers de Sudbury
  • l’expansion de la portée de Sudbury dans l’industrie minière mondiale. 

 

Foire aux questions

Pourquoi Sudbury?

Le Grand Sudbury est reconnu comme la capitale mondiale de l’industrie minière. Notre communauté comprend et apprécie l’extraction et le traitement du minerai, car elle est enracinée dans l’industrie minière. Nous avons plus de 120 années d’expérience dans ce secteur, au sein de la municipalité la plus vaste de l’Ontario par sa superficie où se situent les deux seules fonderies actives en Ontario. Donc le Grand Sudbury est manifestement l’endroit idéal où installer le centre de production de ferrochrome (CPF) envisagé par Noront Resources.

Notamment, un sondage a indiqué que 77 % de nos résidents sont d’accord avec l’idée d’installer un centre de production de ferrochrome dans le Grand Sudbury. 

Source : Oracle Poll, sondage mené du 8 au 15 janvier 2018; N = échantillonnage de 600, marge d’erreur de ± 4,0 %, 19 fois sur 20

Nous avons le talent. Nos gens ont les expertises qu’il faut pour assurer le déroulement harmonieux et efficace des opérations des trois entreprises minières d’envergure mondiale présentes dans le Grand Sudbury : Glencore, KGHM et Vale. Pour préparer la relève, nos trois établissements d’enseignement postsecondaire, l’Université Laurentienne, Cambrian College et le Collège Boréal, assurent la formation de diplômés bilingues bien préparés pour œuvrer dans l’industrie de l’extraction et du traitement du minerai, localement et partout dans le monde.

Nous sommes idéalement situés. Notre ville occupe une position centrale à seulement 390 km au nord de Toronto, donc il suffit d’un vol d’une heure en avion ou d’un voyage de quatre heures en voiture pour nous rejoindre. Sudbury est le seul endroit dans le nord de l’Ontario où les voies ferrées principales du CN et du CP convergent. Donc, Sudbury présente un net avantage lorsqu’il s’agit de transporter la chromite efficacement et à coût avantageux à partir du Cercle de feu vers le centre de production de ferrochrome et ensuite vers d’autres destinations.

Nous avons l’assise industrielle. De grandes entreprises d’extraction et de traitement de minerai sont présentes à Sudbury. De plus, notre communauté possède la grappe d’entreprises d’approvisionnement et de services miniers la plus diversifiée au monde, qui comprend plus de 300 fournisseurs de services miniers et plus de 12 000 employés. Ces entreprises fournissent tous les produits et les services dont l’industrie minière a besoin pour concevoir, construire, exploiter et entretenir une fonderie.

Nous veillons à la durabilité environnementale. Le Grand Sudbury est fier de sa réputation mondiale dans le domaine de la restauration et de la saine gestion de l’environnement. Notre communauté continue de collaborer avec l’industrie minière, les gouvernements et le monde universitaire pour assainir l’environnement grâce à nos efforts de reverdissement. 

Quel emplacement a été recommandé à Noront?

Le personnel municipal, avec ses partenaires dans l’industrie locale, a repéré et examiné plusieurs emplacements possibles qui atteignent et surpassent les critères établis par Noront. Avec la permission de Vale Canada Limited, l’ancienne fonderie de l’Inco à Coniston a été mise de l’avant comme l’emplacement optimal pour le CPF de Noront Resources. Le zonage de ce terrain est approprié et sa localisation est stratégique du point de vue de la logistique et des services.

 Cet ancien terrain industriel est situé au sud du parc industriel de Coniston, qui appartient à l’entreprise Lopes. Les voies ferrées du CN et du CP sont adjacentes, tandis que l’accès routier est assuré par le chemin qui traverse Coniston, ainsi que le chemin Coniston Hydro qui mène directement à la route 17. 

Pourquoi a-t-on choisi l’emplacement de l’ancienne fonderie de Coniston

  • Le Plan officiel de la Ville du Grand Sudbury attribue à ce terrain le zonage Industriel général. Cette désignation permet diverses activités, dont des manufactures et des usines de traitement.
  • Le zonage du terrain proposé est M3 – Industrie lourde, ce qui permet diverses activités, dont une fonderie et des activités connexes.
  • Le terrain est reconnu comme une friche industrielle, ce qui est une des exigences de Noront Resources. Une friche industrielle est un lieu qui a déjà servi à des fins commerciales ou industrielles, mais qui à présent ne sert à rien.
  • L’emplacement est à proximité du croisement des voies ferrées du CN et du CP, ce qui est idéal pour le transport efficace du minerai de chromite à partir du Cercle de feu et pour le transport du ferrochrome transformé à destination des États-Unis.
  • Le terrain est accessible directement à partir de la route 17 en empruntant le chemin Coniston Hydro, ou indirectement en traversant l’agglomération de Coniston sur la 2e Avenue jusqu’au chemin Government pour atteindre l’avenue Edward. Nous avons recommandé à Noront de faire passer ses gros véhicules industriels sur le chemin Coniston Hydro pour minimiser la circulation dans l’agglomération de Coniston. 

 

Pourquoi l’emplacement de Moose Mountain n’a-t-il pas été recommandé?

En 2012, Cliffs Natural Resources avait choisi le terrain de l’ancienne mine Moose Mountain au nord de Capreol comme emplacement pour le CPF qu’il envisageait. Cliffs avait mené des études de base approfondies dans le cadre de son processus d’évaluation environnementale et toutes ces informations appartiennent maintenant à Noront.

Lorsque Noront Resources a commencé à planifier son projet de CPF, l’entreprise a indiqué qu’elle préférerait que l’emplacement soit plus près de la ville et des infrastructures existantes. Noront a établi de nouveaux critères de sélection pour le projet qu’il envisage et l’emplacement de Moose Mountain n’est plus considéré comme la meilleure option.

Qu’est-ce Noront envisage de construire?

Noront envisage de développer un centre de production de ferrochrome (CPF) dans le nord de l’Ontario pour traiter le minerai de chromite extrait de la région du Cercle de feu dans les terres basses de la baie James. Il s’agit d’un centre de traitement ultramoderne et qui sera conforme à toute la réglementation environnementale fédérale et provinciale du point de vue de la conception, de la construction et de l’exploitation et qui respectera les normes des pratiques exemplaires pour une usine de ce genre.

Source : Noront Ferrochrome Production Facility – Environmental Issues and Approach

Qu’est-ce qu’un centre de production de ferrochrome?

Un centre de production de ferrochrome prépare et transforme le minerai de chromite en ferrochrome, qui entre ensuite dans la composition de produits en acier inoxydable. 

Qu’est-ce que le ferrochrome?

La production du ferrochrome fait appel au fer, au chrome et à l’oxygène. Le minerai à teneur élevée en chromite extrait dans la région du Cercle de feu est d’abord broyé, puis introduit dans une usine de traitement exigeant un très grand apport énergétique pour fondre le minerai et y ajouter du carbone afin de séparer l’oxygène du fer et du chrome. Le composé de fer et de chrome qui en résulte est le ferrochrome. 

Combien de ferrochrome sera produit dans ce centre?

La construction du CPF passera par deux phases. Dans la première phase, le centre produira de 200 000 à 280 000 tonnes de ferrochrome par année, tout dépendant du type de fourneau choisi et des conditions du marché. Dans la deuxième phase, le centre produira environ 560 000 tonnes de ferrochrome par année. Le ferrochrome est une composante essentielle de l’acier inoxydable.
Source : Noront Ferrochrome Production Facility – Environmental Issues and Approach

Quelles sont les prochaines étapes?

Noront Resources prévoit choisir la ville hôte du CPF à l’été de 2018. L’entreprise a retenu les services de la firme Hatch Ltd. pour l’aider à examiner les soumissions et à orienter le processus de sélection.

À la suite de la confirmation du choix d’un emplacement dans une des quatre villes candidates (Sudbury, Timmins, Sault-Sainte-Marie ou Thunder Bay), il y aura un processus exhaustif d’évaluation environnementale et de consultation communautaire.

On prévoit qu’il faudra environ 3 à 5 ans pour mener à terme le processus d’évaluation environnementale.

Le processus d’évaluation environnementale fait appel à la participation des gouvernements et du public et comprend des communications serrées et un dialogue soutenu avec les communautés autochtones.

Si les évaluations environnementales et les consultations communautaires sont couronnées de succès, les travaux de construction sur le terrain commenceraient dans environ 5 ans.

Le coût de la construction est estimé à un milliard de dollars et les travaux prendraient plusieurs années. Ce centre de production créerait 350 emplois directement et 150 emplois indirectement. 

Qu’est-ce qu’une évaluation environnementale et est-ce que Noront en mènera une?

Noront Resources tient à assurer la viabilité environnementale du projet et a présenté ses plans et ses stratégies pour atténuer les inquiétudes environnementales à présent et dans le futur.

L’évaluation environnementale fera en sorte que les risques, les questions et les inquiétudes du point de vue de l’environnement et de la santé seront cernés, gérés et atténués. Noront s’engage à suivre les pratiques exemplaires en matière de protection de l’environnement et reconnaît qu’il n’existe aucun autre centre de ce genre en Ontario. Les pratiques exemplaires mises au point dans des pays développés où il existe des installations de ce genre, notamment la Finlande, seront adoptées comme points de référence et convenablement intégrées à la conception et aux pratiques de gestion du centre.

L’évaluation environnementale est un outil de planification et de gestion environnementale qui sert à prévoir, à analyser et à interpréter les effets potentiels d’un projet sur l’environnement et à définir des mesures visant à éviter, à réduire ou à atténuer les nuisances possibles et à assurer la viabilité environnementale du projet. Le processus d’évaluation environnementale comprend ces étapes essentielles :

·         Décrire les caractéristiques environnementales actuelles du terrain, de l’eau et de l’air sur le site du projet (études de référence);

·         Décrire les interactions potentielles du projet avec l’environnement et les effets nuisibles et bénéfiques prévisibles du projet;

·         Proposer des mesures pour atténuer les nuisances potentielles; et

·         Évaluer dans quelle mesure le projet occasionnerait des nuisances importantes malgré la mise en place de mesures d’atténuation; les effets qui perdurent à la suite des mesures d’atténuation sont les « effets nets » ou les « effets résiduels ». Des technologues spécialisés mènent ce processus dans plusieurs disciplines qui touchent aux milieux physique, biologique et humain.

 Le processus assure la participation du public et les communications avec les peuples autochtones au cours de l’orientation et de l’étude de l’évaluation. L’entreprise travaillera étroitement aussi avec les divers paliers gouvernementaux tout au long du processus.

 On prévoit qu’il faudra environ 3 à 5 ans pour mener à terme le processus d’évaluation environnementale.

 Noront Resources a déclaré publiquement que l’entreprise mènera une évaluation environnementale et qu’elle travaillera de près avec tous les paliers gouvernementaux, les collectivités et les communautés autochtones, tout comme elle l’a fait pour son projet Eagle’s Nest.

 Source : Noront Ferrochrome Production Facility – Environmental Issues and Approach

ACTIONS BY NORONTGOVERNMENT REVIEWSPUBLIC REVIEWS
Write a Project Description Federal Environmental Assessment Agency. Outcome: Federal Guidelines for Noront Environmental Assessment activities. Review period for public comments on Project Description
Prepare Environmental Assessment “Draft Terms of Reference” outlining how baseline EA will be done. Ontario Ministry of Environment and Climate Change reviews and amends.  
Hold Open House meetings in local communities to share plans and results with the public, and to obtain comments which must be responded to in the EA report.   Public notifications of Open Houses are provided in media (newspapers, bulletin boards,
websites).
After collecting base line environmental data and meeting requirements of the Terms of Reference, write the Draft Environmental Assessment Report EA Report is reviewed by Federal and Ontario government scientists and experts. EA Report is available for public review and comments. Noront must address these
comments
Final EA Report is prepared with any comments or actions from government reviews of the draft report and public comments Final EA Report is reviewed by MoECC and CEAA. Once satisfied the EA is complete, a recommendation is made to the Minister of E and CC. Federal officials prepare an Environmental Impact Statement that the Federal Environment Minister will review and sign if satisfied with it. Public review of final documents and comment periods.
Once the EA approvals are signed, Noront begins the other permit applications, like air emissions, water taking and discharge, power connections, and other applicable permits Government experts review the permit applications and state any requirements for additional information. Public reviews are part of most permit applications.

Pourquoi le maire Bigger s’est-il rendu en Finlande?

En janvier 2018, le maire Brian Bigger, en partenariat avec le chef de la Première Nation de Wahnapitae, Ted Roque, a pris la tête d’une délégation qui s’est rendue à Tornio en Finlande pour rencontrer des chefs de file de l’industrie minière liés à Outokumpu, un centre de production de ferrochrome de classe mondiale. La délégation a aussi rencontré des responsables de la municipalité, de la santé publique et du développement économique. Cette visite leur a donné l’occasion d’acquérir des connaissances auprès d’une entreprise qui est considérée comme le meilleur centre de production de ferrochrome au monde.

 

La Finlande et l’Union européenne ont travaillé étroitement avec Outokumpu pour développer des façons innovatrices de créer un centre de production écologiquement responsable et viable. La délégation a été heureuse d’apprendre comment cette entreprise se soucie d’assurer la viabilité écologique de ses opérations et comment elle pratique « l’économie circulaire », un principe selon lequel on conserve les ressources le plus longtemps possible, on en extrait le maximum de valeur en cours d’exploitation, puis on récupère et régénère les produits et les matériaux à la fin de leur cycle de vie utile. Un aspect particulièrement intéressant de cette démarche est l’utilisation des scories du ferrochrome comme granulat pour la construction de bâtiments et de routes.

 

 

Faits saillants

Au sujet de Noront Resources

Noront Resources est une entreprise minière canadienne qui détient les plus vastes territoires d’exploitation dans le Cercle de feu, une zone de gisements en voie de développement dans les basses terres de la baie James dans le nord de l’Ontario.

Au sujet du ferrochrome et des centres de production de ferrochrome

La production du ferrochrome fait appel au fer, au chrome et à l’oxygène. Le minerai à teneur élevée en chromite extrait dans la région du Cercle de feu est d’abord broyé, puis introduit dans une usine de traitement exigeant un très grand apport énergétique pour fondre le minerai et y ajouter du carbone afin de séparer l’oxygène du fer et du chrome. Le composé de fer et de chrome qui en résulte est le ferrochrome. 

Au sujet du Cercle de feu

Le Cercle de feu est le nom qui a été donné au district minier émergent dans la région des basses terres de la baie James, à environ 500 kilomètres au nord-est de Thunder Bay dans le nord de l’Ontario. Jusqu’à présent, on y a découvert des gisements de chromite, de nickel-cuivre-platine-palladium et de cuivre-zinc, dont les trois projets de Noront qui sont en phase de réalisation avancée. Des douzaines d’autres indications d’occurrences minérales ont été repérées, dont des indications d’or, de titane-vanadium et de diamants. Pour en savoir plus.

 

Au sujet du chrome VI (Source : Santé publique Ontario)

  • Le chrome VI (appelé aussi chrome hexavalent) entre dans la composition de pigments qui servent à teindre des textiles, à tanner le cuir et à colorer le verre. Le chrome sert aussi à l’électroplacage et à la fabrication d’alliages, notamment l’acier inoxydable. Il sert aussi à protéger le bois et à réduire la corrosion des métaux. 
  • Le chrome VI peut être extrêmement toxique à des concentrations de 50 à 70 mg par kilogramme de masse corporelle. Ce taux de concentration dépasse de loin les taux prévus dans un centre de production bien géré. 
  • Bien que des risques pour la santé et la sécurité soient associés à l’exposition au chrome VI et à plusieurs autres conditions dangereuses dans l’industrie de l’extraction et du traitement du minerai, il existe une somme considérable de connaissances et d’expériences où puiser des stratégies et des techniques de protection de la santé. 
  • En menant une évaluation approfondie des impacts sur la santé et l’environnement avant le début de l’extraction et du traitement de la chromite, on peut examiner les rejets dans l’environnement et les vecteurs de l’exposition potentielle des travailleurs et du public. On peut ainsi prévoir des mesures d’atténuation et de contrôle pour assurer l’atteinte d’objectifs de protection de la santé des personnes et de l’environnement. 

 

Outokumpu – Tornio (Finlande)

  • Outokumpu est un centre de production tout à fait clos. Tous les gaz sont captés et contrôlés. La production de scories est aussi menée de manière à contrôler la production de poussières et le produit final inerte est transformé en un granulat qui peut servir à la construction de routes et de fondations d’édifices. 
  • L’usine de Tornio est si proche de la ville qu’on la voit facilement à partir du centre-ville et plus d’un tiers de ses employés peuvent s’y rendre à bicyclette. Les habitations les plus proches du centre de production sont à moins de 2 km de distance. 
  • Le complexe est situé tout près de la rive du golfe de Botnie où s’y jette la rivière Tornio, qui est une des rivières les plus appréciées du pays pour la pêche sportive. 

 

map of Outokumpu Tornio Mill in finland

 

Nouvelles

 Le Grand Sudbury parachève sa soumission en vue d'obtenir le centre de production de ferrochrome de Noront

https://www.grandsudbury.ca/hotel-de-ville/nouvelles-et-avis-au-public/2018/le-grand-sudbury-paracheve-sa-soumission-en-vue-dobtenir-le-centre-de-production-de-ferrochrome-de-noront/ 

 

Le maire Bigger dirigera une délégation qui rencontrera des chefs de file de l'industrie minière en Finlande

https://www.grandsudbury.ca/hotel-de-ville/nouvelles-et-avis-au-public/2018/le-maire-bigger-dirigera-une-delegation-qui-rencontrera-des-chefs-de-file-de-lindustrie-miniere-en-finlande/ 

 

Ressources

 Noront Ferrochrome Production Facility – Environmental Issues and Approach

Public Health Ontario: Case Study: Chromite mining and processing

 

Pour nous joindre

Vous avez peut-être d’autres questions sur la soumission de Sudbury ou le centre de production de ferrochrome de Noront. Nous vous invitons à communiquer avec nous à sudburyFPF@greatersudbury.ca.