Le centre de production de ferrochrome de Noront Resources
Le Grand Sudbury est largement reconnu comme la capitale minière du monde. Notre communauté comprend et apprécie l’extraction et le traitement du OraclePollStatminerai, car elle est enracinée dans l’industrie minière. Nous avons plus de 120 années d’expérience dans ce secteur au sein de la municipalité la plus vaste de l’Ontario par sa superficie, donc le Grand Sudbury est manifestement l’endroit idéal où installer le centre de production de ferrochrome (CPF) envisagé par Noront Resources.

Notamment, un sondage a indiqué que 77 % de nos résidents sont d’accord avec l’idée d’installer un centre de production de ferrochrome dans le Grand Sudbury.

 

Source : Oracle Poll, sondage mené du 8 au 15 janvier 2018; N = échantillonnage de 600, marge d’erreur de ± 4,0 %, 19 fois sur 20



En novembre 2017, Noront Resources a distribué une trousse d’information qui décrit son processus de sélection d’un emplacement et les critères d’évaluation des soumissions des communautés intéressées. En plus du Grand Sudbury, cette trousse a aussi été fournie aux villes de Sault-Sainte-Marie, de Thunder Bay et de Timmins. La Ville du Grand Sudbury et la Société de développement du Grand Sudbury, soutenus par leurs partenaires clés, la Première Nation de Wahnapitae et Atikameksheng Anishnawbek, sont très heureuses d’avoir présenté une soumission impressionnante en vue d’accueillir le centre de production de ferrochrome envisagé par Noront Resources.


Les avantages d’accueillir le centre de production de ferrochrome de Noront Resources

• Investissement d’environ 1 milliard de dollars dans la construction
• 350 emplois permanents
• 150 emplois indirects
• Rayonnement accru de Sudbury dans l’industrie minière mondiale


Pourquoi Sudbury


Nous avons le talent. Nos gens ont les expertises qu’il faut pour assurer le déroulement harmonieux et efficace des opérations des trois entreprises minières d’envergure mondiale installées dans le Grand Sudbury : Glencore, KGHM et Vale. Pour préparer la relève, nos trois établissements d’enseignement postsecondaire, l’Université Laurentienne, Cambrian College et le Collège Boréal, assurent la formation de diplômés bilingues bien préparés pour œuvrer dans l’industrie de l’extraction et du traitement du minerai, localement et partout dans le monde.

Nous sommes idéalement situés. Notre ville occupe une position centrale à seulement 390 km au nord de Toronto, donc il suffit d’un vol d’une heure en avion ou d’un voyage de quatre heures en voiture par une route pittoresque pour nous rejoindre. Sudbury est le seul endroit dans le nord de l’Ontario où les voies ferrées principales du CN et du CP convergent. Donc, Sudbury présente un avantage unique pour le transport efficace et à coût avantageux de la chromite à partir du Cercle de feu vers le centre de production de ferrochrome et ensuite vers d’autres destinations.

Nous avons l’assise industrielle. De grandes entreprises d’extraction et de traitement de minerai sont présentes à Sudbury. De plus, notre communauté possède la grappe d’entreprises d’approvisionnement et de services miniers la plus diversifiée au monde, qui comprend plus de 300 fournisseurs de services miniers et plus de 12 000 employés. Ces entreprises fournissent tous les produits et les services dont l’industrie minière a besoin pour concevoir, construire, exploiter et entretenir une fonderie.

Nous veillons à la durabilité environnementale. Le Grand Sudbury est fier de sa réputation mondiale dans le domaine de la restauration et de la saine gestion de l’environnement. Notre communauté continue de collaborer avec l’industrie minière, les gouvernements et le monde universitaire pour assainir l’environnement grâce à nos efforts de reverdissement.

 




Choix de l’emplacement



Le personnel municipal, avec ses partenaires dans l’industrie locale, a repéré et examiné plusieurs emplacements possibles qui atteignent et surpassent les critères établis par Noront. Avec la permission de Vale Canada Limited, l’emplacement de l’ancienne fonderie de l’Inco à Coniston a été mis de l’avant comme l’emplacement optimal pour le CPF de Noront Resources. Le zonage de ce terrain est approprié et il est stratégiquement situé du point de vue de la logistique et des services.

Cet ancien terrain industriel est situé au sud du parc industriel de Coniston, qui appartient à l’entreprise Lopes. Les voies ferrées du CN et du CP sont adjacentes, tandis que l’accès routier est assuré par la route qui traverse Coniston, ainsi que le chemin Coniston Hydro qui mène directement à la route 17.

En 2012, Cliffs Natural Resources avait choisi le terrain de l’ancienne mine Moose Mountain au nord de Capreol comme emplacement pour le CPF qu’il envisageait. Depuis, Noront Resources a établi de nouveaux critères de sélection pour le projet qu’il envisage et Moose Mountain n’est plus considéré comme la meilleure option d’emplacement.

Pourquoi a-t-on choisi cet emplacement?

  • Le Plan officiel de la Ville du Grand Sudbury donne à cette propriété la désignation de terrain industriel général. Cette désignation permet diverses activités industrielles, dont les installations de fabrication et de traitement.
  • Le zonage de la propriété proposée est M3 – industrie lourde, ce qui permet diverses exploitations industrielles, dont le raffinage et les exploitations connexes.
  • Le terrain est une friche industrielle désignée, ce qui est une des exigences de Noront Resources. Une friche industrielle est un terrain qui a servi dans le passé à des activités commerciales ou industrielles, mais qui ne sert aucunement à présent.
  • Le terrain est idéalement situé près de la convergence des chemins de fer du CN et du CP, ce qui permet de transporter efficacement le minerai de chromite en provenance du Cercle de feu et le ferrochrome raffiné à destination des États-Unis. 
L’accès au site est facile, soit directement à partir de la route 17 en empruntant le chemin Coniston Hydro, soit en traversant l’agglomération de Coniston pour atteindre l’avenue Edward en passant par l’avenue Second et le chemin Government. Nous avons recommandé à Noront de faire passer les gros véhicules industriels par le chemin Coniston Hydro pour minimiser la circulation dans l’agglomération de Coniston.

https://www.canada.ca/fr/agence-evaluation-environnementale/services/evaluations-environnementales/elements-base-evaluation-environnementale.html

http://www.publichealthontario.ca/en/eRepository/Chromite_Mining_2015.pdf

 



Quelles sont les prochaines étapes?



On s’attend à ce que Noront Resources choisisse la ville où elle installera son centre de production à l’été de 2018. Ils ont retenu les services de Hatch pour les aider à mener le processus d’examen des soumissions et du choix d’un emplacement.

À la suite du choix d’un emplacement dans une des quatre villes candidates (Sudbury, Timmins, Sault-Sainte-Marie et Thunder Bay), une évaluation environnementale approfondie sera menée.

Le processus d’évaluation environnementale assure la participation du public à l’orientation et à l’examen de l’évaluation, ainsi que les communications avec les communautés autochtones.

Noront Resources tiendra des séances d’information communautaires détaillées dans la communauté que l’entreprise choisira pour y installer son centre de production.

Le processus veillera à cerner, à gérer et à minimiser les risques, les questions et les préoccupations que le projet soulève du point de vue de l’environnement et de la santé publique. Noront a pris l’engagement d’appliquer des pratiques exemplaires pour la protection de l’environnement et reconnaît qu’aucune installation de ce genre n’existe en Ontario à présent. Les pratiques exemplaires établies dans des régions où il existe des centres de production de ferrochrome, dont la Finlande, seront retenues comme données de référence et pertinemment intégrées à la conception et la gestion du centre de production.




Visite d’une délégation de Sudbury en Finlande



En janvier 2018, le maire Brian Bigger a pris la tête d’une délégation qui s’est rendue à Tornio en Finlande pour rencontrer des chefs de file de l’industrie minière liés à Outokumpu, un centre de production de ferrochrome de niveau mondial. La délégation a aussi rencontré des responsables de la municipalité, de la santé publique et du développement économique. Cette visite leur a donné l’occasion d’acquérir des connaissances auprès d’une entreprise qui est considérée comme le meilleur centre de production de ferrochrome au monde.

La Finlande et l’Union européenne ont travaillé étroitement avec Outokumpu pour développer des façons innovatrices d’établir un centre de production écologiquement responsable et viable. Les délégations ont été heureuses d’apprendre comment cette entreprise se soucie d’assurer la viabilité écologique de ses opérations et comment elle pratique « l’économie circulaire », un principe selon lequel on conserve les ressources le plus longtemps possible, on en extrait le maximum de valeur en cours d’exploitation, puis on récupère et régénère les produits et les matériaux à la fin de leur cycle de vie utile. Un aspect particulièrement intéressant de cette démarche est l’utilisation des scories du ferrochrome comme agrégat dans les domaines de la construction et des routes.



Le processus de développement et de production de Noront Resources


Nous sommes fiers de notre réputation mondiale dans les domaines de la restauration et de gestion de l’environnement. Notre communauté continue de travailler en collaboration avec l’industrie minière, le gouvernement et les chercheurs universitaires pour assainir l’environnement par nos efforts de reverdissement.

Noront Resources entend utiliser la technologie la plus avancée pour les fours de traitement du minerai, de même qu’un processus qui non seulement capte les émissions et la poussière, mais évite de produire des composés toxiques.
Le centre de production sera une installation ultramoderne dont la conception, la construction et l’exploitation satisferont à tous les règlements environnementaux des gouvernements fédéral et provincial et atteindront les normes des pratiques exemplaires pour une installation de ce genre.

Noront a indiqué que ses processus de production se fondent sur des pratiques exemplaires et des mesures technologiques qui minimisent la création de chrome hexavalent, aussi appelé chrome VI. Le chrome VI peut se former à des températures très élevées en présence d’oxygène ou de bases fortes. Afin d’éviter de telles conditions, les fours à courant direct (CD) seront de type fermé pour éliminer l’introduction d’air et la charge du four sera riche en carbone pour que l’oxygène présent se transforme en monoxyde de carbone, qui peut servir de carburant dans d’autres contextes.

Bien que des risques pour la santé et la sécurité soient associés à l’exposition au chrome VI et à plusieurs autres conditions dangereuses dans l’industrie de l’extraction et du traitement du minerai, il existe une somme considérable de connaissances et d’expériences où puiser des stratégies et des techniques de protection de la santé.

En menant une évaluation approfondie des impacts sur la santé et l’environnement avant le début de l’extraction et du traitement de la chromite, on peut examiner les rejets dans l’environnement et les voies d’exposition potentielles pour les travailleurs et le public. On peut ainsi prévoir des mesures d’atténuation et de contrôle pour assurer l’atteinte d’objectifs de protection de la santé des personnes et de l’environnement.



 

Au sujet de Noront Resources

 

Noront Resources est une entreprise minière canadienne qui est au premier rang parmi les détenteurs de territoires dans le Cercle de feu, une zone de gisements en voie de développement dans les basses terres de la baie James dans le nord de l’Ontario. Pour en savoir plus.




Au sujet du ferrochrome et des centres de production de ferrochrome

 

La production du ferrochrome fait appel au fer, au chrome et à l’oxygène. Le minerai à teneur élevée en chromite extrait dans la région du Cercle de feu est d’abord moulu, puis introduit dans une usine de traitement exigeant un très grand apport énergétique pour fondre le minerai et y ajouter du carbone afin de séparer l’oxygène du fer et du chrome. Le composé de fer et de chrome qui en résulte est le ferrochrome.




Au sujet du Cercle de feu

 

Le Cercle de feu est le nom qui a été donné au district minier émergent dans la région des basses terres de la baie James, à environ 500 kilomètres au nord-est de Thunder Bay dans le nord de l’Ontario. Jusqu’à présent, on y a découvert des gisements de chromite, de nickel-cuivre-platine-palladium et de cuivre-zinc, dont les trois projets de Noront qui sont en phase de réalisation avancée. Des douzaines d’autres indications d’occurrences minérales ont été repérées, dont des indications d’or, de titane-vanadium et de diamants. Pour en savoir plus.